Le trouble déficitaire de l'attention avec hyperactivité (TDAH) est un trouble du développement neurologique qui se manifeste généralement entre 6 et 12 ans. Les enfants atteints de TDAH peuvent avoir des difficultés d'attention et présenter des comportements impulsifs. Le TDAH peut être différencié en deux catégories: inattentif ou hyperactif/impulsif. Dans cet article, nous expliquons comment le TDAH affecte le cerveau et discutons des implications génétiques.

Histoire du TDAH 

Selon le Center for Disease Control and Prevention (CDC), le trouble déficitaire de l'attention avec hyperactivité est plus souvent identifié au cours des années d'école primaire des enfants. Les filles sont moins susceptibles de souffrir de ce trouble. Au début, on l'appelait la réaction hyperkinétique de l'enfance. Avant 1960, on ne connaissait pas ce trouble. C'est après 1960 que le TDAH a été formellement reconnu comme un trouble neurodéveloppemental. Au début des années 1980, on l'a appelé trouble déficitaire de l'attention, avec ou sans hyperactivité.

La complexité du TDAH

Le TDAH est difficile à diagnostiquer et il est donc difficile de savoir quel est le statut exact des personnes qui en sont atteintes (TDAH léger, TDAH sévère, etc.). La coexistence du TDAH avec d'autres troubles neurodéveloppementaux similaires le rend encore plus difficile à diagnostiquer. 

Selon les experts de la santé, le TDAH se développe chez les enfants avant l'âge de 12 ans. Cependant, en tant que parents, si vous êtes attentifs, vous pouvez remarquer les symptômes du TDAH chez les enfants dès l'âge de trois ans environ. L'hyperactivité ou l'irritabilité est l'un des symptômes les plus courants.

pictogrammes-à-imprimer

Pictogramme routine pour faciliter les tâches quotidiennes de vos enfants

 Facteurs de risque du TDAH

Les facteurs de risque pour les personnes atteintes de TDAH comprennent: 

  • La lignée héréditaire
  • Le sexe
  • L'âge

D'autre part, les facteurs maternels comprennent l'accouchement prématuré, le tabagisme pendant la grossesse, l'hypertension artérielle et l'exposition aux toxines environnementales.

Le TDAH est-il génétique ?

Les principaux facteurs qui contribuent au TDAH n'ont pas encore été identifiés, mais diverses études montrent que la génétique et la lignée héréditaire contribuent au TDAH. En fait, trois enfants sur quatre qui souffrent du TDAH ont un parent dans leur famille qui souffre de ce trouble du développement neurologique; le TDAH a donc tendance à être héréditaire. Cependant, il n'a pas encore été confirmé exactement quel gène joue un rôle dans ce trouble. Selon certains experts, le gène DRD4 est lié au TDAH.

Puis-je transmettre le TDAH à mon enfant ?

image

Oui! Le TDAH est héréditaire et vous pouvez le transmettre à votre enfant. Les parents atteints du TDAH ont 50% de chances de le transmettre à leurs enfants (source).

Autres facteurs impliqués

Comme nous l'avons mentionné, le TDAH est un trouble neurocomportemental. Selon le CDC, environ 5% des enfants aux États-Unis sont affectés par le TDAH. Outre les facteurs génétiques, il existe d'autres facteurs qui jouent un rôle dans l'apparition du TDAH:

  • La nutrition
  • Les facteurs environnementaux (exposition aux toxines)
  • Le sexe (les garçons sont plus enclins à souffrir du TDAH que les filles)
  • Le facteur des jumeaux identiques
  • Facteurs psychosociaux

Symptômes du TDAH

Dans certains cas, le TDAH est difficile à identifier jusqu'à ce que les enfants atteignent le stade adulte. Certains des symptômes courants sont les suivants:

stress-symptômes-tdah

  • Tempérament court
  • Difficultés à accomplir les tâches quotidiennes
  • Stress
  • Agitation
  • Sautes d'humeur
  • Irritation
  • Difficulté à se concentrer
  • Faible estime de soi

Qualités des personnes atteintes du TDAH 

Les enfants atteints de TDAH possèdent de grandes qualités :

fille-heureuse

  • Une intelligence sociale élevée
  • Une nature bienveillante
  • Des compétences et une créativité exceptionnelles
  • Une nature empathique

roue-des-emotions-kairos

La roue des émotions

Comment le TDAH affecte-t-il le cerveau?

Le TDAH affecte le cerveau de différentes manières. Il est lié à un fonctionnement cognitif, comportemental et motivationnel inhabituel. Il affecte les connexions entre les cellules du cerveau ainsi que la communication entre les différentes parties du cerveau.

Le TDAH serait également lié à un développement plus lent du cerveau, les voies neuronales ne se connectant pas au même rythme. Cela explique pourquoi les enfants et les adultes atteints du TDAH ont des difficultés à être attentifs et à se concentrer. Le TDAH affecte également la régulation des émotions, de l'humeur et de la chimie du cerveau.

Comment puis-je aider mon enfant atteint du TDAH à la maison ?

 Voici des conseils pour les parents qui veulent aider leurs enfants atteints du TDAH:

  • Informez-vous sur le TDAH
  • Gardez une attitude positive
  • Apprenez-lui à reconnaître les signes de stress et d'anxiété
  • Encouragez votre enfant à exprimer davantage ses émotions et ses sentiments
  • Faites-lui participer à des activités qui stimulent son cerveau
  • Décomposez les tâches
  • Encouragez l'exercice physique
  • Réduisez les distractions au minimum
  • Félicitez-le et récompensez-le lorsqu'il respecte les règles
  • Demandez de l'aide si nécessaire
  • Aidez-le à établir une routine
  • Téléchargez Kairos pour développer l'autonomie de votre enfant

Traitement du TDAH

Le traitement du TDAH comprend une thérapie comportementale et des médicaments prescrits par des médecins. Cette combinaison fonctionne le mieux pour la plupart des gens, même dans les cas de TDAH sévère. Lorsque la thérapie comportementale commence plus tôt, elle donne de meilleurs résultats. Il est donc important d'identifier les symptômes du TDAH à un stade précoce chez les enfants.

Médication

Deux types de médicaments sont prescrits :

  • Les stimulants
  • Les non-stimulants

Les médicaments stimulants sont considérés comme plus efficaces. Les stimulants comprennent :

  • Le méthylphénidate
  • Les amphétamines

Les médicaments non stimulants comprennent:

  • L'atomoxétine
  • La guanfacine

Psychothérapie comportementale 

psychothérapie

La psychothérapie comportementale pour les enfants comprend la psychothérapie, la gestion comportementale en classe et la participation efficace des parents et des enseignants. Dans certains cas, il faut un certain temps pour déterminer ce qui fonctionne le mieux pour votre enfant.

Motivez votre enfant avec le tableau de routine de Kairos

Tableau de routine a telecharger

Téléchargez le tableau de routine Kairos gratuitement

Erreur