Les vacances d’été viennent de commencer. Youppi! Les enfants vont s’amuser pendant que nous (les parents) pourrons prendre une pause des devoirs.

Mais doit-on abandonner les routines quotidiennes pour autant?

On a posé la question à Annie, notre super maman et experte en routines. Sa réponse?

Il faut plutôt adapter les routines. Nuance. Car les enfants doivent à la fois se reposer et conserver un certain horaire. Si votre enfant présente un TDAH ou un TSA, comme mon Will, c’est encore plus vrai!


Un congé de routine…oui, mais non!

Oui, on assouplit la routine.

Adapter la routine est bénéfique pour les enfants! Cette structure allégée leur offre :

Un peu de liberté
Plus d’occasions de passer du temps de qualité en famille! Les vacances sont un moment idéal pour faire des activités avec les enfants et resserrer les liens.
Et une tonne de beaux souvenirs!


MAIS…

 

Non, on n’élimine pas la routine. Pourquoi?

 

1. Parce que la routine aide au développement de l’autonomie et procure un sentiment de sécurité

On oublie souvent que l’école n’est pas la seule raison de suivre une routine! La routine donne aussi un sentiment de confiance à l’enfant et une base solide pour apprendre de nouvelles choses. De plus, chez les enfants qui ont un TSA, la routine apporte un sentiment de prévisibilité qui peut aider à prévenir les problèmes d’autorégulation.

 

2. Pour éviter les « Je m’ennuie » et « Je sais pas quoi faire » .

Avec une routine, l’enfant sait que certaines tâches ou activités ont été prévues. Il n’est pas entièrement laissé à lui-même.

 

3. Pour faciliter le retour à l’école.

En gardant une structure de base tout l’été, on évite la résistance qui accompagne inévitablement le fait de passer d’une liberté totale à un horaire hyper-chargé. Et, idéalement, on revient à la routine normale au moins 2 semaines avant le retour à l’école, selon Line Massé, professeure au département de psychoéducation de l’UQTR. Raison de plus si votre enfant n’a pas fait partie des élèves qui sont retournés à l’école quelques semaines après le confinement. Revenir en classe après plus de 6 mois d’absence, c’est quelque chose. Autant s’y prendre d’avance pour faciliter la transition!

 

4. Pour favoriser le développement cognitif de votre enfant

En prévoyant des activités sur une base régulière, on garde son cerveau stimulé. Et on prévient la perte d’acquis pendant les vacances. Car oui, il peut y avoir une perte d’apprentissage et un recul des habiletés en été. Selon une étude de la John Hopkins University, certains élèves qui éprouvent des difficulté d’apprentissage peuvent perdre jusqu’à 2 mois d’enseignement! Votre enfant a travaillé fort toute l’année : ça vaut la peine de garder son cerveau actif, non?

 

5. Parce que la routine facilite l’endormissement

Et vous connaissez déjà les vertus du sommeil. 😉 Si votre enfant a un TDAH, dormir est particulièrement important. Selon ce numéro spécial de La foucade, le manque de sommeil peut vraiment affecter la régulation des émotions et les fonctions exécutives comme l’attention, l’autorégulation ou la flexibilité cognitive. Bon à savoir!


Et comment assouplir la structure?
En ne conservant que les routines les plus importantes et celles qui ont un impact important sur le fonctionnement du reste de la famille
En retirant des étapes dans les routines actuelles afin de les simplifier
En étant plus flexible sur les heures de début et de fin de la routine

 

Besoin de plus de concret? Envie de découvrir les 8 trucs d’Annie pour une routine estivale réussie?

Telecharger le tableau de routine kairos gratuitement