L’adolescence: tout le monde veut en finir au plus vite pour devenir un adulte. Il faut dire que cette période de transition importante comprend un paquet de défis pour les ados. On a demandé à Will, notre designer graphique et éternel adolescent TDAH, de nous parler de son expérience à l'adolescence. 

Voici donc ses cinq trucs sortis tout droit de sa propre expérience d’ado TDAH:

william adolescent chien

Je me réveille en sursaut, sur le pire morceau de xylophone jamais entendu, et ce, à 20 centimètres de mon visage. Vous l’aurez bien deviné, c’est mon cadran qui sonne. Je ne veux clairement pas me lever, je regarde l’heure, 7h35... «encore 5 minutes»... et voilà: la formule magique pour se rendormir instantanément. En un clin d’oeil, 8h05. 

Comme chaque lundi… mardi, mercredi, jeudi et vendredi, ma mère descend les escaliers avec l’intention ferme de me réveiller. Elle cogne à ma porte et me dit: « 8h05 William réveil pis aweille » . Je me roule les yeux en me couvrant de la tête aux pieds et je marmonne: “kkkkkkkk…”. 

Quand je passe devant mon miroir, je remarque qu’un nouvel ami a fait domicile sur mon front: « Ti-guy ». Le bouton-volcan qui a établi son territoire de manière assez directe. Je fais une mini-crise existentielle comme seul un ado sait le faire, pour me faire ramener à la réalité par le son de l’horloge. 

Prochain défi: s’habiller pour avoir le look parfait de l’adolescent qui “s’en fout” de son look vestimentaire. En passant, maman, tu avais raison, les skinny jeans vert menthe me donnaient vraiment l’air d’une grande échalote.

Ça, c’était ma réalité d’un adolescent toujours en retard, l’acné au visage, pour qui seul le mot devoir, donnait envie de vomir et qui manquait clairement de structure dans son quotidien.

donald duck waking up

L’adolescence, c’est tellement de grandes questions existentielles qui nous passent par la tête ! Des classiques comme: « OMG, chu qui dans le fond genre c’est quoi ma vibe que je veux donner dans vie », ou: « Comment jva faire pour me trouver une job si je ne passe même pas mon exam de géo de l’Afrique ? », et même: « dans le fond mes amis stu vraiment mes amis ou y parlent dans mon dos quand chui pas là ? ». Et si en plus, vous aviez un TDAH à gérer à travers tout ça ?

1. L’importance de s’écouter, mais surtout de se comprendre

man listening to the crowd

Écouter et comprendre sont deux choses différentes, mais aussi indissociables qu’un ado et son cell. Quand un problème survient ou que votre ado a besoin d’aide ou de conseils, c’est important de pratiquer l'écoute active. Il faut oui écouter, mais surtout comprendre. C’est difficile parce qu’un ado TDAH peut parfois avoir de la difficulté à lui-même comprendre ce qu’il essaie de dire ou ce qu’il ressent, ou encore utiliser les bons mots pour bien faire passer son message (tellement plus simple en emoji, tsé). Ça peut souvent être une source de frustration pour lui. 

Posez des questions et essayez de comprendre ce qu’il y en arrière de son raisonnement. S’il ne se sent pas bien, demandez-lui: « Qu’est-ce que tu veux dire exactement quand tu dis que ne te sens pas bien? ». Demandez-lui des exemples concrets pour mieux comprendre ce qu’il essaie de vous dire. 

De mon côté, j’avais vraiment beaucoup de difficulté à réfléchir avant de parler et contrôler les paroles qui sortaient de ma bouche. Je n’avais littéralement pas de filtre. Les gens pensaient que je manquais de tact, voire même que je faisais exprès d’être méchant ! Ça me faisait beaucoup de mal quand j’entendais ça et j’essayais de l’expliquer à mes parents. C'était difficile de trouver les mots justes. La phrase: «Tourne ta langue sept fois avant de parler » était rendue un bruit de fond tellement que mes parents me la répétaient.

N’ayez pas peur de poser un tas de questions. L’objectif c’est de comprendre, pour lui offrir les meilleurs conseils possibles.

2. L’importance de travailler en équipe, pas l’un contre l’autre!

teenager teamwork

Que ce soit le film du samedi soir ou choisir un cours de concentration pas trop ennuyant; c’est important d’inclure le principal intéressé dans le processus de décision. Pour un adolescent TDAH, la gestion de son trouble (que ce soit par sa médication ou autre) est souvent remise en question. C’est normal, on se rapproche de plus en plus de l'âge adulte et ils veulent  plus d’autonomie.

Dans ces années-là, on a souvent l’impression que nos parents sont l’ennemi. On se bat avec eux pour aller dans des partys, on s'obstine pour se coucher plus tard et on vole la télécommande pour écouter les meilleures séries télé sur la planète Terre (pour ados, on s’entend). Imaginez quand on doit prendre des décisions importantes . Les parents et les ados devraient agir en équipe ! Invitez votre adolescent à la table de négociation et écoutez ses arguments. C’est lui qui va vivre avec les conséquences des décisions prises. Vous seriez surpris d’entendre ce qu’ils pensent sur les sujets que vous abordez.

Mes parents ont souvent fini par me dire: « crime, c’est pas fou ton affaire ». Votre ado peut apporter une vision différente sur les questions abordées et amener des solutions auxquelles vous n’aviez jamais pensé.  Je vous le jure, trois têtes valent mieux que deux !

3. L’importance d’avoir des attentes réalistes

man under pressure sweating

Mon père me disait souvent: « Va dire comme le gars, une fois que tu as donné ton 100 % bien tu ne peux pas donner grand-chose de plus ». Ce qu’il voulait dire par là, c’est qu'il faut être réaliste dans ses attentes et ne pas mettre trop de pression. C’est sûrement la période de notre vie où on se cherche le plus et qu’on fait le plus d’erreur, me teindre les cheveux en rose en était une bonne d’ailleurs… Bref, il ne faut pas mettre trop de pression sur les ados, ils en ont déjà une tonne sur les épaules.

Dans mon cas, je dois dire que je me mettais beaucoup de pression avec mon TDAH en particulier. J’avais toujours peur de déranger ou d’être turbulent. Donc en plus de la pression que je me mettais pour mes trucs d’ado, je m’en rajoutais une couche d'anxiété avec mes trucs de TDAH. Ça fait beaucoup de trucs à gérer ! L’important c’est de ne pas oublier de se mettre à leur place une fois de temps en temps, ça aide à relativiser et se dire « Dans le fond, il s’en sort bien ».

4. L’importance d’avoir une routine, même pour un ado qui ne veut  rien savoir

cartoon routine

On parle souvent de la routine chez les jeunes enfants (méga important soit dit en passant), mais saviez-vous que la routine, elle vieillit elle aussi ? La routine est tout aussi importante pour les ados. Évidemment, elle est différente de celle d’un enfant. Ce n’est plus vraiment: « Brosse-toi les dents avant le dodo», mais plutôt: « Couche-toi à une heure décente les soirs de semaine », et: « Habille-toi tout seul le matin » devient « Sois prêt à partir pour ne pas manquer le bus ».

Bref, la routine d’un adolescent devient un peu plus lousse, mais elle reste tout aussi importante, surtout pour quelqu’un qui a un TDAH. On a vraiment besoin d’une structure bien établie. Encore aujourd’hui, j’ai une routine à l’âge adulte! Ça m’aide à être organisé, à mieux gérer mon temps et à être beaucoup plus confiant dans mon quotidien. 

La routine, ça aide à rendre plus autonome et à tranquillement devenir un adulte. La routine lui permet de comprendre qu’il est important de prendre soin de soi, de son environnement et prendre ses responsabilités. Un jour, faire son lit ne sera plus une corvée d’ado, mais plutôt le plaisir d’avoir un lit bien fait dans son bel appartement. Et oui, la vaisselle arrête de se faire toute seule comme par magie un jour, je le sais, je l’ai appris à la dure ! Quand ma cuisine d'appartement est devenue un party mousse, je regrettais de ne pas avoir fait la vaisselle plus souvent chez mes parents.

Bref, la routine, c’est un peu comme notre cours pour devenir un adulte autonome. Elle nous permet d’apprendre, de devenir plus autonomes et de faire des erreurs avec maman qui est là pour rattraper le coup !

PS: Si t'as besoin d'un coup de main avec tes routines, tu peux télécharger le tableau de routine gratuit (je l'ai désigné, je te confirme qu'il est trop hot) de Kairos en cliquant ici:

Télécharge ton tableau de routine gratuit maintenant

5. L’importance des consignes… même pour un adolescent

teenager cleaning his messy room

C’est beau les consignes… mais essaie de convaincre un ado de faire ce qu’il ne veut pas toi! La théorie en arrière de la consigne est simple. En pratique, c’est une autre question. Pas autant que les maths de secondaire 4 ou inviter son crush au cinéma pour un ado, mais voici deux choses importantes pour une bonne consigne: les raisons de la consigne et la cohérence.

Chez moi, la classique discussion autour d’une consigne c’était « William, peux-tu ramasser ta chambre s’il te plaît? », et moi qui répondais sauvagement:  « Pourquoi !? ». « Parce que je te le demande William », me répondaient mes parents. Le cocktail parfait pour une explosion d’ado en colère, un bon claquage de porte et de la musique rock dans le piton. Si vous voulez que votre adolescent fasse ce que vous lui demandez, expliquez-lui pourquoi ! Ce n’est pas obligé d’être un exposé scientifique, mais c’est important pour n’importe qui de comprendre pourquoi on fait les choses. Et surtout pourquoi c’est important de le faire. 

Ça peut être simple comme: « Pourquoi je devrais vider le lave-vaisselle ? ». 

« Parce que sinon on ne peut pas le remplir avec la vaisselle sale donc la vaisselle sale s’empile, c’est dégueu et ça m’aiderait vraiment beaucoup ! »

man making sense

Ça a tellement de sens, je me sentirais trop mal de ne pas le faire. Comprendre pourquoi on fait quelque chose donne de l’importance à l’action et nous motive à le faire (ce n’est pas moi qui le dis, ce sont les experts, c’est même dans le guide parental de Kairos!). La motivation pour une personne TDAH, ça aide à ne pas se laisser distraire par autre chose de plus intéressant.

Une fois que la consigne est clairement bien expliquée, il faut toutefois que le message soit cohérent. Une fois, je voulais m’acheter une gogosse au magasin. Je demande à mon père si je peux avoir de l’argent, pour me faire répondre: « Demande à ta mère ». Je vais voir ma mère, elle me répond: « Ton père a répondu quoi ? ». Là, je vois une opportunité. Je réponds: « Il a dit oui ». Le parfait exemple pour illustrer l’importance de la cohérence. Bon dans ce cas ce n’était pas une consigne, mais plutôt moi qui profitais du manque d’incohérence, mais vous comprenez le principe.

La cohérence, c’est super important! Déjà que c’est difficile de se concentrer sur une seule tâche quand on est TDAH, il faut absolument qu’elle soit claire et que le message soit cohérent. Il faut aussi que les parents soient sur la même longueur d’onde quant à l’importance de la consigne. Si votre enfant est en garde partagée, expliquez à l’autre parent l’importance de la routine pour votre enfant.

La cohérence vous simplifiera la vie à tous les deux, car votre enfant saura à quoi s’attendre, peu importe où il est. Si le couvre-feu est super important chez maman, mais pas chez papa, votre adolescent va probablement s’obstiner avec maman pour essayer que ce soit comme chez papa. Cette incohérence-là ne joue pas seulement en défaveur de l’adolescent, mais sur toute l’harmonie familiale!


william dion finissant design graphique

8 ans plus tard et un diplôme universitaire en main, mes parents et moi sommes fiers de ce que j’ai accompli jusqu'à maintenant. Avoir une structure claire et cohérente, de m’être senti écouté, de faire partie de l’équipe, mais surtout de m'avoir donné l’autonomie qu’il me fallait ont clairement contribués à ma réussite professionnelle et personnelle. Je les remercie du fond du coeur de m’avoir aidé à devenir la personne que je suis malgré les défis de mon TDAH. Cheers !

 

L’information retrouvée sur kairosgame.com n’est qu’à titre éducationnel. Si vous soupçonnez des problèmes médicaux ou avez besoin d’un avis professionnel, s’il vous plaît, consultez les personnes-ressources appropriées.

Telecharger le tableau de routine kairos gratuitement